Ramasser les parcelles de peur qu'elles ne se perdent
Colligite fragmenta ne pereant

Société d'histoire de Joliette - De Lanaudière

Téléphone: (450) 867-3183

À propos

Mission

La Société d’histoire de Joliette De Lanaudière a pour mission de favoriser une meilleure connaissance de l’histoire de la ville de Joliette et de celle de sa région immédiate par le biais de conférences, de publications et d’expositions.

Pour mener à bien sa mission, la Société d’histoire a développé et professionnalisé au fil des ans un centre d’archives. En s’appuyant sur les normes en vigueur en archivistique et notamment sur les politiques internes de la Société, les services du centre visent à acquérir, conserver, traiter et rendre accessible au plus grand nombre des documents historiques originaux.

Les collections et fonds que gère le centre d’archives de la Société d’histoire illustrent l’existence et les activités de personnes physiques et morales rattachés à la ville de Joliette mais aussi celles et ceux rattachés au territoire de trois MRC du nord de Lanaudière : Joliette, d’Autray et Matawini.

Ci-contre: vue arrière des bâtiments des Soeurs de la Providence à Joliette et signature de Barthélemy Joliette

Historique

Le 13 mars 1929, la ‘Société historique de Joliette’ voit le jour à l’initiative de monsieur l’abbé Eugène Martin. De nombreux notables de la Ville de Joliette entourent le religieux dans ce projet. A la présidence du conseil d’administration on retrouve un personnage de prestige, Sir Joseph-Mathias Tellier qui fut juge, maire de Joliette et chef de l’Opposition officielle à l’Assemblée nationale. C’est probablement à cette époque que la Société historique saisi l’opportunité d’acquérir des documents laissés derrière par le régime seigneurial, des papiers de famille des de Lavaltrie et de Lanaudière. Le 10 mars 1934, on assiste à l’incorporation de la Société qui installe ses bureaux dans l’enceinte de l’évêché de Joliette. C’est en effet dans la grande voûte de l’aile construite en 1922 à l’arrière du palais épiscopal que sont conservés les premiers fonds d’archives de la Société. Cette voûte est tout à côté de la bibliothèque de l’évêché qui accueille les membres de la Société.

Durant les décennies suivantes, des années 1940 à 1970, la Société historique amasse sous forme de fonds et souvent à la pièce, les documents textuels, les documents iconographiques et les objets témoignant du passé de Joliette et de sa région. A partir des thèmes qui s’en dégagent, les auteurs les plus éloquents de la ville rédigent de nombreux récits historiques qui sont publiés dans le journal L’Action populaire sous la bannière de la Société. La tradition des conférences proposées par la Société nait également à cette époque. Le personnage central de cette longue période de conservation et de diffusion est nul autre que Mgr Omer Valois. Avec Mgr Valois, les archives déposées dans la voûte du palais épiscopal sont classées et surtout identifiées.

Les archives de la Société ont ainsi été conservées à l’évêché jusqu’en 1983. Suite à une entente notariée entre la ville de Joliette et la corporation épiscopale, la Société déménage ses archives et ses activités de diffusion à l’hôtel de ville joliettain, au 614 boulevard Manseau. La Ville s’engage à conserver les documents de la Société historique et à en faciliter la consultation.

En 1987, l’historienne Hélène Lafortune (1955-2015) trace et publie l’inventaire structuré de la collection de la Société historique. L’heure est au bilan et les dirigeants de la Société constatent avec enthousiasme le caractère unique de la collection.Le 28 août de cette même année, la ‘Société historique de Joliette’ devient la ‘Société d’histoire de Joliette – De Lanaudière’. Monsieur l’abbé et auteur François Lanoue est président de l’organisme. De son côté, monsieur l’abbé J.-Hector Geoffroy occupe le poste d’archiviste. L’abbé Geoffroy est un chercheur rigoureux et le fruit de ses efforts valorise les fonds et les collections de la Société d’histoire.

A la fin des années 90, la venue de madame Claire L. Saint-Aubin vient relancer le devenir de la Société d’histoire. Dès le début des années 2000 et entourée d’une équipe de bénévoles proactifs, cette professeure de secondaire à la retraite dynamise le travail de collection, de conservation et de diffusion entrepris. Dans le but avoué de doter la vénérable Société d’histoire d’un centre d’archives conforme aux normes applicables en archivistique, Madame Saint-Aubin embauche des archivistes professionnelles comme Mireille Lebeau pour traiter les documents et ce grâce au Programme de Soutien au traitement des archives de Bibliothèque et archives nationales du Québec. Des fonds sont listés, des collections sont constituées et surtout la Société d’histoire dote son centre d’archives d’un état général des fonds.

Après plusieurs années de travail et de sollicitations, la Société d’histoire de Joliette – De Lanaudière compte une centaine de membres et ses conférences mensuelles sont de plus en plus courues.

Mais la Société d’histoire est bien à l’étroit dans les locaux du boulevard Manseau et des doléances sont formulées par les dirigeants. Conformément à son engagement de 1983, la Ville de Joliette accepte à l’automne 2009 d’héberger la Société à l’étage de L’Arsenal de la rue Archambault à Joliette, un bâtiment patrimonial entièrement rénové et muni d’un ascenseur. Sur plusieurs mètres carrés y prennent place le magasin-entrepôt pour recevoir les archives, une bibliothèque avec un espace de consultation et les bureaux administratifs. Les conditions de conservation des archives sont optimisées.

Suite au départ de madame Saint-Aubin en décembre 2014, le conseil d’administration confie à monsieur Jean Claude De Guire, muséologue et archiviste la direction générale de l’institution. Avec plus de 130 membres actuellement, de fidèles bénévoles, la tenue de nouvelles expositions, l’organisation de petits voyages historiques et l’acquisition puis le traitement de nouveaux fonds ou collections, la Société d’histoire et son centre d’archives poursuivent la valorisation et la diffusion d’un riche patrimoine archivistique.

Conseil d’administration

Fonction Nom
Président Claude Perreault
1er Vice-président

Robert Marsolais

2e Vice-président

Normand-Guy Lépine

Secrétaire-trésorier Paul Baker
Administratrice Kathleen Blanchette
Administratrice Denise Bouchard
Administratrice Marie Ricard
Administrateur

Administrateur

Jean Martel

Denis Bérubé

Directeur général

Jean Claude De Guire

Activités diverses

Conférences

Depuis plusieurs années, la Société d’histoire présente des conférences de septembre à mai. Le sujet des conférences porte sur l’histoire régionale rattachée au mieux aux archives de la Société d’histoire sinon à l’histoire du Québec. Ces conférences sont présentées par des membres et des chercheurs de la Société d’histoire et par des conférenciers de l’extérieur. Consultez le calendrier des événements à venir pour plus d’informations.

Publications

En 2004, lors du centenaire du diocèse de Joliette, la Société d’histoire a publié un répertoire des 57 églises du diocèse et présenté une exposition de photos de ces églises au Musée d’art de Joliette. L’année suivante, cette même exposition a été présentée à la bibliothèque municipale de Saint-Félix-de-Valois.
En 2005, la Société d’histoire publiait le livre : Histoire du nom des rues, des places, des parcs et des monuments de la ville de Joliette. Ce livre de 260 pages compte 160 photographies de personnages et monuments. Ce livre a été vendu à plus de 300 exemplaires.
En 2006, Circuit patrimonial de la Ville de Joliette est publié pour faire découvrir la par le biais de la randonnée pédestre la ville de Joliette, son histoire, ses bâtiments et monuments. Imprimé à 400 exemplaires, le livre compte 100 pages et comprend 90 photos.

Diffusion: exposition

En 2014, la Société a organisé une exposition de quelques 80 documents iconographiques et objets extraits de son fonds F02 Régiment de Joliette.

Activités scolaires

En 2009, un cahier sur le patrimoine bâti de Joliette, Nos bâtiments anciens, une fenêtre sur l’histoire de Joliette, est présenté aux étudiants de l’école Les Mélèzes; ce cahier est accompagné d’un guide à l’intention des enseignants. Par la suite, des membres bénévoles de la Société d’histoire ont organisé une visite de huit édifices patrimoniaux pour les élèves de 6e année.

Bulletin Le Messager

Depuis 2003, la Société d’histoire publie un bulletin sur le patrimoine et ses activités archivistiques Le Messager . Ce bulletin est distribué aux membres de la Société d’histoire quatre fois par année.

Service de prêt de volumes

Depuis mars 2011, un nouveau service de prêt de volumes est offert aux membres de la Société d’histoire.

Représentation et implication

La société d’histoire fait partie de cinq associations ou regroupements :

  • La Fédération des Sociétés d’histoire du Québec
  • Culture Lanaudière
  • Musée d’art de Joliette
  • Comité de Toponymie de la Ville de Joliette
  • Comité du Moulin à paroles
  • Commission du Patrimoine historique

Les activités bénéfices de la Société d’histoire

Les brunchs-bénéfices

Le 5 décembre 2010, un premier brunch-bénéfice au Château Joliette avait lieu, sous la présidence de monsieur René Laurin, maire de la ville de Joliette. Ce brunch fut suivi d’une conférence et d’un diaporama : Le Moulin à paroles lanaudois.

Le 27 novembre 2011, environ 90 personnes ont participé au second brunch-bénéfice de la SHJL au Château Joliette. Conférencier invité : monsieur Marcel Masse C.P. Président d’honneur : monsieur René Charette, membre de la Société d’histoire.

Le troisième brunch-bénéfice s’est déroulé le 25 novembre 2012 au Château Joliette, sous la présidence d’honneur de monsieur François Bédard, directeur du Festival de Lanaudière. Conférencier invité : monsieur Alex Benjamin, directeur artistique du Festival de Lanaudière.

Le quatrième brunch-bénéfice a eu lieu le 27 octobre 2013 au Château Joliette sous la présidence de Me Michel Dionne, notaire.

Le cinquième brunch-bénéfice s’est déroulé le 26 octobre 2014 au Château Joliette sous la présidence de Monsieur Normand Grenier de Financière Banque Nationale.

Les soupers-bénéfices

Le premier Souper-bénéfice a eu lieu le 13 novembre 2015 au Centre-Saint-Jean-Bosco de la ville de Saint-Charles-Borromée sous la présidence de la députée de Joliette, madame Véronique Hivon.

Le deuxième Souper-bénéfice a eu lieu le 14 octobre 2016.
Sous la présidence d’honneur de Monseigneur Raymond Poisson, évêque de Joliette, les membres du conseil d’administration de la Société accueillaient 90 personnes à l’évêché de Joliette pour une visite guidée des lieux, un coquetel et un repas festif.

Par petits groupes d’environ 15 personnes, la visite a tout d’abord permis aux invités de se familiariser avec les quatre phases de l’histoire du bâtiment, à savoir : sa construction à titre de presbytère (1878-1880), les travaux de transformation en évêché à l’aurore du diocèse (1906-1922), la construction de l’aile de brique (1922-1953) et la dernière phase en 1953, comportant une modernisation signée par les architectes René et Gérard Charbonneau et du Père Wilfrid Corbeil.

Par la suite, les participants ont pu admirer les œuvres d’art et le mobilier qui garnissent les deux premiers étages du palais épiscopal ainsi que la chapelle de l’évêque. Pour certains participants, l’heure était aux souvenirs, considérant que c’était dans cette même chapelle qu’ils avaient reçu le sacrement du mariage.

Un coquetel dans la sacristie de la cathédrale complétait la visite. Des objets d’art sacré et des vêtements liturgiques avaient été exposés et une projection de photographies historiques portant sur la vie des évêques roulait en boucle. Au son des violons de membres de la famille Riberdy, les participants ont eu droit à une dégustation de fromages de la maison Du champ à la meule pour accompagner le vin d’honneur.

Les participants se sont ensuite rassemblés à la salle Emmaüs de l’évêché pour partager un repas festif. Des capsules historiques illustrées par les archives de la Société et une vente de billets pour le tirage d’une oeuvre de l’artiste Jeannette Beauséjour ont complété le divertissement des convives.

Le troisième Souper-bénéfice a eu lieu le vendredi 29 septembre 2017 au Musée d’art de Joliette sous la présidence d’honneur du directeur général et conservateur en chef du musée monsieur Jean-François Bélisle.

Après une visite guidée des salles d’exposition qui donnaient à voir pour l’occasion les portraits de Marie-Charlotte Tarieu Taillant de Lanaudière et Barthélemy Joliette par le portraitiste du XIXe siècle Vital Desrochers, les invités ont rejoint l’Espace créatif Desjardins du musée pour le repas quatre services du traiteur Le c.a. de Joliette. Une musique jazz et un documentaire de 1979 sur le fondateur du musée, le Père Wilfrid Corbeil c.s.v., ont diverti les invités.

L’Arsenal de Joliette

Arsenal de Joliette

Bâtiment de brique de 47 pi X 56 pi, l’Arsenal a été construit en 1908 et comprend deux étages et un sous-sol. La construction du bâtiment a été assurée par Messieurs Simoneau & Dion de Sherbrooke, selon les plans de l’architecte Monsieur Alphonse Durand. Coût de l’édifice : 15 790 $ et coût du terrain : 400 $.

L’Arsenal aussi appelé Manège militaire est situé au 585, rue Archambault. Le Régiment de Joliette y avait son quartier général durant la Deuxième Guerre mondiale. Cette bâtisse comprenait les bureaux du commandant, des sergents et des officiers, une salle de réception et un entrepôt au sous-sol pour les armes. On y formait des militaires et des dignitaires y étaient reçus lors de visites à Joliette.

À cette période, la salle était utilisée lors de soirées et des réceptions étaient organisées pour la remise de médailles ou l’arrivée de soldats de l’étranger. Des dames auxiliaires organisaient également des buffets et réceptions pour les soldats les plus démunis.

En 1967, le gouvernement fédéral devient propriétaire des lieux et y fait aménager des locaux à bureaux. Durant les années 80, Monsieur Roch Lasalle, député du comté de Joliette à la Chambre des communes, a ses bureaux à cet endroit. En 1991, la Ville de Joliette acquiert l’immeuble pour la somme de 208 000 $. Elle y emménage la bibliothèque municipale, qui est gérée par la Maison de la culture Bonsecours de Joliette jusqu’à l’été 2006.

En 2009, la Ville injecte un million de dollars pour effectuer un réaménagement du bâtiment et un agrandissement pour y installer un ascenseur. L’Arsenal abrite aujourd’hui la Société d’histoire de Joliette-De Lanaudière, une salle de réunion ainsi qu’une salle polyvalente utilisée pour la tenue de réceptions et d’expositions.

Nous rejoindre

585, rue Archambault
Joliette (Québec)
J6E 2W7

Téléphone: (450) 867-3183
Courriel : shjlanaudiere@videotron.ca
Écrivez-nous

Heures d’ouverture

  • lundi de 10h à 16h30
  • mardi de 10h à 16h30
  • mercredi 10h à 16h30
  • Nous sommes fermé le jeudi
  • vendredi 9h à 15h
  • Veuillez téléphoner avant de vous rendre

Événements à venir

  1. Conférence: L’Acte d’Union de 1840

    novembre 27 @ 19:30 - 21:00